9 avril 2018
18 h 00 min

Lieu de l'événement

Salle de réunion de la direction de l’Action Sociale Seine et Val 42 avenue Paul Raoult, 78130 Les Mureaux

Conférence Citoyenne : Les Lundis du Racivs avec Marie-Inaya MUNZA

Nous serons heureux de vous recevoir à la 2e conférence prévue le lundi 9 avril 2018 à 18h, autour de roman Black in the city de Marie-Inaya MUNZA (Préfacé par François Durpaire, historien , spécialisé dans les questions d’éducation et de diversité culturelle).

Résultat de recherche d'images pour "black in the city"

Black in the city

Wanda People, quand quelque chose est bien il faut pas avoir peur de dire que c’est bien. Voilà cette jeune go d’origine congolaise qui vient de publier un livre dans la grande maison d’éditions française la Bruyère. « Black in the city » c’est le nom de ce roman qui fera beaucoup de bien aux amoureux de la lecture.

L’auteure du livre est allée toucher du doigt les situations vécues par cet ensemble de femmes noires qui ont construit leurs vies du côté de l’Occident. Pour raconter l’histoire de ces femmes dans « Black in the city »,  l’auteure a choisi comme héroïne Amanda Sparks. Une jeune femme noire, brillante mais confrontée aux différents prismes de son identité plurielle. Certains la considèrent trop « noire » pour être « française ». D’autres par contre la considèrent trop « française » pour être « noire ». Et pour s’en sortir, elle finit par apprendre à vivre dans ce monde et  par s’accepter comme une « Afro-­Parisienne » fière de son multiculturalisme.

Sorti ce 19 septembre 2017 , « Black in the city », est un roman psychologique et sociétal qui a pour vocation d’ouvrir des pistes de réflexion sur la complexité de posséder aujourd’hui, une double culture. Tout en divertissant les lecteurs, l’histoire d’Amanda Sparks illustre celle de son homonyme, l’Américaine Rosa Parks, la  figure emblématique de la lutte contre la ségrégation raciale aux États-Unis.

Marie-­Inaya MUNZA, la  romancière, elle aussi s’identifie  d’une certaine manière à son personnage principal. Car partie du Congo-­Brazzaville avec sa famille à l’âge de 8 ans pour la France, elle s’identifie aujourd’hui comme une « afropéenne » bercée par une culture africaine et européenne. Eh oui  la jeune dame rend un vibrant hommage à tous les afropéens « Je m’adresse à chacun qui, un jour, aujourd’hui, s’est interrogé sur son identité, sa place en France, et ailleurs aussi. Je souhaitais également, et prioritairement, faire un gros plan à l’entrepreneuriat au féminin. Car c’est précisément ce profil de femmes que je voulais mettre en avant, rendre honneur. J’ai écrit ce livre comme un hommage à la femme noire. » Déclare t-elle.

En savoir plus sur https://www.jewanda-magazine.com/2017/09/litterature-jeune-auteure-dorigine-congolaise-marie-inaya-munza-sort-black-in-the-city-premier-roman/#joDzlFWC8QeYFpBm.99

Frais et billets
Gratuit
0,00 €